Fanfiction

Quand la fanfiction défi l'origine.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La source du pouvoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aïshala

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 31/03/2015
Age : 16
Localisation : Sur Wattpad

MessageSujet: La source du pouvoir   Mar 9 Aoû - 11:23

La source du Pouvoir



- (Dame) Eona, 16 ans : Œil du Dragon Miroir, étant donnée qu'elle est la première Œil du Dragon Miroir depuis 5 siècles elle n'a pas eus de mentor pour lui apprendre son pouvoir, elle ne sait donc pas l'utiliser.
- (Sire) Ido, 24 ans : Œil du Dragon Rat, il est avide du pouvoir de son Dragon et en veut toujours plus, il est forcé d'apprendre à Eona le pouvoir de son dragon.
- Ryko : Ami de Eona, il n'a aucun titre.




Dernière édition par Aïshala le Dim 27 Nov - 18:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-lgdcbbl.forumactif.org/
Aïshala

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 31/03/2015
Age : 16
Localisation : Sur Wattpad

MessageSujet: Re: La source du pouvoir   Dim 6 Nov - 15:49

J'ouvris les yeux malgré mon énervement en entendant quelqu'un approcher dans mon dos. Je ne savais pas qui, mais je savais pourquoi.

  • Noble dame Œil du Dragon, sire Ido vous attend prêt de la rivière pour votre entrainement.

Je poussais un profond soupir, le regard rivé devant moi à écouter le bruit délicat du vent dans les feuilles des arbres. Le souffle frais me frappa de face, faisans virevolter quelques mèches rebelles sorties de ma natte dût à mon rang. Je me retournais avec lenteur et découvris devant moi Ryko, toujours agenouillé au sol.

  • Relevez-vous Ryko, et merci.

Sur ces mots, je le dépassa tendit qu'il se redressait, prenant la direction de la rivière. J'avais hâte d'apprendre à contrôler le pouvoir de mon dragon mais c'était celui qui devait m'apprendre les techniques qui me révoltait. Le plus révoltant était ce que j'éprouvais à son égard, mes sentiments étaient partagés entre deux univers complètement différents. La rivière étant toute proche, je mis moins de 5 minutes à le rejoindre. Je vis sa silhouette un peu plus loin, il avait certainement décidé de s'écarter du camp au cas où on mettrait en danger nos camarades pendant la séance. Je m'approchais de lui et avant même que je puisse le saluer il me lança.

  • Asseyez-vous en face de moi, Eona.


  • En quoi consiste l'entrainement d'aujourd'hui, Ido ?

Je pris le temps d'appuyer sur son nom pour lui faire remarquer que je ne l'avais pas appelé "Sire Ido", comme il a oublié de m'appeler "Dame Eona". Ido, qui avait jusque là les yeux fermés, les ouvrit pour me regarder et haussa un sourcil. Cette expression sur son visage lui donnait un charme particulier. En le regardant ainsi on pourrait presque oublié que c'est quelqu'un de mauvais. Je me sentis rougir devant la stupidité de mes pensées, l’Oeil du Dragon Rat sembla s'en apercevoir car un sourire ironique où perçait une pointe de satisfaction apparut sur son visage.

  • Je vais vous apprendre à arrêter le courant d'une rivière.

L'expression sur mon visage passa du rougissement à la fascination. Le pouvoir de mon dragon pouvait faire cela ? Ido laissa échapper un rire - particulièrement sexy – en voyant mon visage.

  • Ne prenez pas cette air hébété, c'est aussi facile que créer des éclairs, vous verrez qu'avec le temps ce sera un jeu d'enfant.

Il se redressa et m'invita à le suivre tout prêt de l'eau. J'y plongeais une main et la retira aussitôt sous le coup de la fraicheur. Je lançais un regard à Ido qui était très clair : "Pousse moi dans l'eau et je t'y ferais baigner pendant des heures." Il semblait avoir compris pourtant il ne dit rien, il avait certainement conclu que si je faisais cela se serait en soumettant sa volonté, chose qu'il détestait que je fasse. Je constata qu'il avait entre-temps de retirer ses sandales, je fis rapidement de même pendant qu'il m'expliquait la manœuvre.

  • Plongez vos mains et vos pieds dans l'eau, il faut que les quatre méridiens soit en contact avec le liquide pour le retenir.

Je me suis exécutée en tentant d'ignorer les frissons glacés me parcourant le corps. Ido me jeta un coup d’œil pour me demander si tout aller bien, comme j’opinais, il continua.

  • Maintenant vous allez entrer dans le monde énergétique et imaginer un immense mur au milieu de l'eau. Je vous montre et ensuite se sera à vous.

Je hochais la tête et l'écouta calmer ses respirations pour entrer dans le monde énergétique. Je sentis soudain le courant se calmer sous mes doigts jusqu'à disparaitre complètement, la rivière devenant soudain aussi silencieuse qu'un lac. Je tournais mon regard vers Ido pour le féliciter mais je suis restée sans voix devant le spectacle qui s'offrait à moi. Je voyais juste à côté de nous la rivière continuer d'affluer mais toute cette eau était retenue par un immense mur invisible. Je calmais ma respiration et rejoignis Ido dans l'autre monde. Je voyais son hua se déverser dans l'eau et formait le mur qui été beaucoup plus long et plus haut que je l'imaginais.

  • C'est magnifique n'est-ce pas ? Dit Ido d'une voix particulièrement calme et suave en tentant de capturer mon regard dans ses prunelles ambrés;


  • Oui... c'est magnifique, articulais-je en fixant l'immensité de ce pouvoir.


  • Vous devrez ensuite relâcher doucement la pression, sans quoi l'eau ira n'importe où.

Je vis son hua ouvrir une brèche tout en bas du mur, au dessus du fleuve. L'eau s'y échappa de plus en plus rapidement et bientôt le mur disparut, le courant reprenant son chemin habituel.

  • A vous, lança mon "instructeur temporaire" en souriant malicieusement.

J'allais l'interroger sur la source de ce sourire mais l'envie d'essayer cette facette du pouvoir fut plus forte. Je concentrais mon hua dans la rivière au niveau d'Ido et imagina un mur. Je vis mon hua le construire avec une facilité déconcertante. Seulement plus l'eau affluait plus elle pressée contre mon pouvoir de sorte que je fus bientôt trempée de sueur sous l'effort. J'entendais Ido se moquer de moi dans le monde matériel et cela me donna la force de continuer.

  • Vous devriez lâcher Eona, vous êtes encore trop faible pour aller plus loin, réussit-il à articuler entre ses éclats de rire.

Faible ? Une colère sourde afflua en moi en entendant ce mot. Je n'étais pas faible, j'allais construire un mur bien plus grand que lui, après tout mon dragon été beaucoup plus grand que le sien, il devait donc avoir un pouvoir et une force supérieur ! Je sentais mes muscles me brulaient, ma respiration se fit plus rapide sous l'effort. J'entendis la voix de Ido à côté de moi, cette fois il n'y avait plus le moindre soupçon de rire, seulement de l’inquiétude.

  • Eona vous devez faire la fissure maintenant, vous n'allez pas tenir !

Je savais qu'il avait raison et pourtant je voulais que ce soit moi qui ai raison. Mon mur était bientôt aussi grand que le sien et je voulais le dépasser, j'allais y arriver ! Ma respiration sifflante me fit tousser, ce qui me fit très légèrement perdre ma concentration, mais ce fut suffisant. La puissance de l'eau fit exploser mon mur de hua et je poussais un cri sous la douleur de ce contact si soudainement rompu. J'eus juste le temps de sentir des bras puissants s'enrouler autour de moi avant que l'eau glaciale ne recouvre mon corps. La force du courant me projeta contre un arbre dans mon dos, malheureusement les bras protecteurs ne purent me protéger de l'impact. Je poussais un cri sous la douleur et ce fut ma seconde erreur. De l'eau pénétra dans ma bouche, m'empêchant de respirer. Je sentis soudain un des bras se détacher de moi, l'autre restant malgré tout fermement attaché à ma taille. Une violente secousse me stoppa nette dans ma descente de la rivière. Je ne compris pas de suite ce qui se passait, ce n'est que lorsque l'eau eus repris sa place dans la rivière que je compris. Ido avait réussit à saisir la racine d'un arbre qui avait été complètement déraciné sous le choc mais qui été lui même retenue par deux autres arbres. Je crachais l'eau qui c'était engouffrée dans ma bouche et ma gorge. J'entendis Ido faire de même. Mes muscles semblaient être en feu dans une prison de glace. Mon corps était secoué de frisson gelée et je claquais des dents. Je sentis le bras puissant de Ido me tirait vers lui, son autre bras nous tirant hors de la rivière vint par la suite s'enrouler autour de ma taille, me collant à son corps frissonnant également. J'aurais du protester mais j'avais pour l'instant besoin d'une présence, d'un corps contre lequel me serrais pour oublier à quel point j'avais été stupide, avide d'un pouvoir qui me dépassais encore complètement. Je sentis le souffle chaud d'Ido contre mon oreille et son haleine au parfum de vanille m'emplir les narines. Il se racla la gorge et me murmura sur un ton doux, reflétant une gentillesse dont j'ignorais l’existence chez l’œil du Dragon Rat.

  • Je t'avais dis de créer une brèche...

Je ne me pris pas la peine de répondre sachant combien l'effort me couterais, je tournais simplement ma tête vers le ciel et souris bêtement à sa remarque, laissant le soleil réchauffer mon corps gelé dans les bras de Sire Ido et le sommeil régénérer toute l'énergie que je venais de perdre en visant plus haut que mes capacités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-lgdcbbl.forumactif.org/
 
La source du pouvoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le pouvoir de la pensée ou la mémoire de l'eau
» se connecter à l'énergie de la source
» Source pétrifiante à Vigneulles (54)
» Le pouvoir des Mandalas d'énergie (Olivier Manitara)
» Les Napoléons et le pouvoir.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fanfiction :: Fanfictions :: Fanfictions Eona-
Sauter vers: